08 novembre 2010

Je n'ai pas envie de lui trouver un surnom de roman. Pas envie d'écrire sur lui. Pas envie de raconter comment. Comment on s'est rencontrés, comment on s'est rapprochés, comment ses lèvres se sont refermées sur les miennes pour la première fois. Pas envie d'exposer mes espoirs aux quatre vents, ni de disserter sur mes angoisses. Par superstition peut-être. Ou parce que le bonheur s'épanouit mieux dans la discrétion.Il y a, dans cette histoire-là, quelque chose de si doux, de si simple, de si évident, que je n'arrive toujours pas à y... [Lire la suite]
Posté par commeuneheroine2 à 15:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]