18 août 2010

La fin

Cette fois, c'est bel et bien terminé entre Jean De et moi.

La nouvelle est tombée hier, par mail, suite à mes demandes répétées pour obtenir une réponse claire. Ca m'a fait un choc. Je ne m'y attendais pas, pas à une réponse aussi définitive. Tandis que de mon côté, je reconstruisais mes espoirs en me disant "il est trop précieux à mes yeux, je ne veux pas le laisser passer, je ferai tout ce qu'il faut pour que cette histoire marche parce que je le veux très fort"... il tirait la conclusion inverse: trop compliqué, trop de crises et de disputes, pas assez rassurant, trop passionnel.

Il a aussi croisé une nouvelle femme, qui lui a de nouveau donné la foi dans les évidences. Il ne sait manifestement rien passé de répréhensible, mais je sais d'ores et déjà qu'il a son numéro, qu'il est peut-être régulièrement en contact avec elle, et qu'il va la revoir, c'est évident, maintenant que ma page est tournée.
Je ne peux même pas lui en vouloir. Parce qu'il a essayé avec moi, vraiment. De toutes ses forces. Et ça n'a pas marché parce que ça ne peut pas marcher.

Je suis effondrée, vous vous en doutez bien. Effondrée à l'idée de voir partir cet homme que j'aimais, que j'admirais, que je désirais follement. Comment espérer retrouver quelqu'un qui lui arrive ne serait-ce qu'à la cheville? (en même temps, je me rappelle m'être posé la même question après Rodrigue et Charming).

A présent, j'ai très peur. Très peur de monter à Gotham alors que plus rien n'est possible entre nous. Mais qu'est-ce que je vais aller foutre là-bas mon dieu?!
Très peur aussi de ne pas réussir à construire sur ces récentes erreurs. De ne pas garder toujours ce qu'il m'a apporté, une vision plus claire de mon identité, une plus grande affirmation, un mental plus fort, plus d'ambitions, des objectifs clairs. Ca oui, j'ai très peur de le perdre. J'espère que le tatouage suffira à me le rappeler.

J'ai également très peur de ne pas y arriver encore une fois. Me relever, me reconstruire, repartir de l'avant. Trouver la force, encore une fois, après la dépression que j'ai traversée cet hiver à cause de Charming. J'ai très peur de ne pas réussir à trouver l'énergie nécessaire pour accomplir tous les défis qui m'attendent.

Posté par commeuneheroine2 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La fin

Nouveau commentaire