07 avril 2010

Dans la spirale autoaspirante du doute...

En proie au vertige du doute.
Je me disais bien, aussi, un mois sans larmes, c'était trop beau pour être vrai!

Hier, au téléphone, Jean De m'a annoncé qu'il commençait à visiter des apparts à acheter. Ca m'a foutu un grand coup de massue. Pourquoi? Parce que l'achat d'un appartement, c'est pour moi la matérialisation de tout ce qui nous sépare. Lui, il réussit dans la vie, il gagne de l'argent, il gravit des échelons. Moi, ben moi... Je me cherche encore professionnellement, je foire toutes les opportunités que je décroche, je n'ai aucun projet personnel et gagner de l'argent ne représente pas une motivation pour moi.

Bref, l'appart, c'est un gros projet dans lequel je ne pourrai pas m'inscrire, un futur auquel je ne peux pas participer. Et puis ça me donne l'impression que je n'arriverai jamais à le rattraper, que je ne serai jamais à sa hauteur. Il est bien trop intelligent et performant  pour une fille normale dans mon genre. A côté de lui, je me sens complètement looseuse.

Je ne sais pas trop quoi faire, là maintenant tout de suite. Pas question de lui faire part de mes doutes et de mes interrogations en ce moment, alors qu'il s'apprête à passer ses éliminatoires.
On verra bien comment ça se passe une fois que le concours sera terminé.

Posté par commeuneheroine2 à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dans la spirale autoaspirante du doute...

Nouveau commentaire